Actualités

Lettre ouverte de Thierry Repentin aux agents de la ville de Chambéry

13 mars 2020

Lettre ouverte aux agents de la ville de Chambéry

 

Madame, Monsieur,

A la veille du premier tour de l’élection municipale, je souhaite m’adresser à vous : en tant qu’agents municipaux, vous contribuez de manière très importante au bien vivre à Chambéry, à la qualité des services publics de proximité, au lien social avec les habitants mais aussi au développement de la ville.

Notre projet pour faire de Chambéry une ville solidaire et dynamique, écologique et innovante exige un engagement collectif pour un horizon de progrès.

Par vos missions dans l’organisation municipale, vous êtes les relais importants et essentiels des politiques publiques décidées par les élus. J’ai pleinement conscience que ce programme ambitieux ne pourra être réalisé que grâce à votre engagement, vos compétences professionnelles et votre sens des responsabilités.

En tant que candidat aux prochaines élections municipales, il me paraît nécessaire d’exposer clairement les principes qui présideront à notre gestion des services municipaux.

J’ai la volonté de rétablir la confiance avec les agents de la ville.

Il faut conduire un changement de modèle d’organisation, pour offrir un champ d’action clarifié aux agents, améliorer la qualité de service rendu aux usagers et maîtriser la dépense publique.

Nous encouragerons les initiatives, l’innovation et l’expérimentation, pour des changements progressifs plutôt que brutaux dans la modernisation de l’administration. Nous reconnaîtrons les compétences et l’expertise de chaque agent pour bâtir les politiques publiques. La concertation sera le cœur de la méthode pour cette reconstruction d’une organisation dynamique où la coopération sera valorisée. Bien évidemment, les représentants du personnel seront étroitement associés.

Les élus seront respectueux de l’éthique exigée par ce mandat électif local : exemplarité dans leur posture, leurs comportements, leurs paroles et les actes. Chacun des candidats de la liste Chambéry en commun à signé une Charte en ce sens dont vous trouverez un exemplaire joint au présent courrier. En particulier, ils s’engagent à se former tout au long du mandat, y compris en ce qui concerne le positionnement qui doit être le leur vis-à-vis des agents de la collectivité.

La municipalité et la direction générale des services promouvront un management en soutien, proche des équipes, à l’écoute, respectueux des femmes et des hommes. Le cabinet du maire ne pratiquera pas d’ingérence dans le travail des services. Il est indispensable de retrouver une relation de confiance avec les agents municipaux. Nous serons particulièrement attentifs à l’égalité femmes-hommes au sein de l’administration municipale et agirons avec fermeté contre toute forme de discriminations.

J’ajoute que nous assurerons l’effectivité du dispositif de protection des lanceurs d’alerte au sein de la collectivité, dans le respect des dispositions de la loi du 9 décembre 2016 relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique.

Les agents seront accompagnés dans leur évolution professionnelle, pour concilier leurs souhaits et les besoins de services publics pour les Chambériens. Nous agirons pour protéger le bien-être, la santé et la sécurité des agents en veillant à la qualité de l’emploi, aux conditions de travail et à l’environnement psychosocial du travail.

Nous rétablirons le dialogue à tous les niveaux – agents, représentants du Personnel, encadrement et élus – en restaurant une relation sociale basée sur la considération et le respect mutuel.

Les équipes des services municipaux seront associées à la définition des politiques du projet municipal. Le dialogue avec les représentants du personnel sera le moteur d’une dynamique sociale en adéquation avec l’ambition d’une nouvelle démocratie municipale.

Il en va à la fois de la qualité du service public assuré quotidiennement pour les Chambériens et des conditions de travail des agents de la collectivité.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de toute ma considération.

 

 

Thierry Repentin